Retour d'expérience et conseils d'une télétravailleuse aguerrie

Peut être avez vous découvert le plaisir du télétravail grâce (ou à cause) de cette période de confinement. Ou bien vous êtes de ceux qui, comme des milliers de français, travaillent de leur domicile depuis bien plus longtemps que ces 2 derniers mois. Alors, comme moi, vous observez non sans une pointe de malice tous ces nouveaux camarades arriver dans le grand bain du télétravail et découvrir ses joies et ses peines.


Je n'ai toujours connu que le télétravail (sauf lors des stages pendant mes études), même quand j'étais en CDI. Si il y a bien une chose interessante que nous apprend la crise sanitaire du coronavirus, c'est que le télétravail est largement possible en étant salarié, d'une petite entreprise à un grand groupe. Cela ne veut pas dire que c'est adapté à tout le monde ni à toutes les activités, mais il y a une belle marge pour developper le télétravail en France.

Que ce soit salariée ou depuis que je suis à mon compte, j'ai toujours été libre de gérer mes tâches, mes horaires et de mes lieux de travail. Selon son caractère et mode de fonctionnement, cela peut être une chance ou une grande contrainte. Pour moi, c'est une véritable bénédiction. Je suis totalement accro à ce fonctionnement et je ne me vois pas faire autrement. (lire l'article : nomadisme numérique, l'impossible déconnexion).


Sur le papier, le principe de travailler à la maison (ou de n'importe où) peut faire rêver... Gérer ses horaires, pouvoir bosser dans la tenue que l'on veut, d'où l'on veut, quand on veut... dans son cocon familial, et sans avoir à se déplacer, que ce soit dans des transports en communs bondés ou des km d'embouteillages en voiture. Mais dans les faits, nombreux sont les nouveaux télétravailleurs à découvrir que ce n'est pas si rose et loin d'être si parfait ! Surtout si par exemple, vous avez une famille... Ceux qui pensaient que travailler à domicile était un luxe facile viennent surement de déchanter après en avoir vécu à leur tour l'expérience. Pour travailler à domicile de manière optimale, il faut être sacrément bien organisé, ce ne sont pas les habitués qui me diront le contraire !


Bien que les avantages soient nombreux, ce mode de travail ne convient pas à tout le monde, loin de là. Cela peut être un véritable cauchemar si vous n'êtes pas du tout fait / prêt pour ça. Par exemple, pas si facile de se motiver ou se concentrer si vous avez des enfants en bas âge autour de vous, si vous êtes un parent solo ou si il y a beaucoup de distractions dans votre environnement. C'est peut être pour ça que j'apprécie travailler chez moi : je ne suis pas parent et mon conjoint qui travaille à l'étranger est chez nous un mois sur 2. J'ai donc un contexte ultra favorable, calme, sans trop d'éléments perturbateurs. Une chance bien sûr. Cela me permet de ne réellement pas avoir d'horaires ni d'emploi du temps, ce qui me fait travailler surement plus que si j'avais un contrat de travail... mais je n'en ai pas l'impression. Je ne me donne pas de limites donc le champ des possibles me semble beaucoup plus grand et donc stimulant.


Je lis sur beaucoup de blogs ou sur les réseaux sociaux que pour rester productif et se motiver, il faut se "mettre en conditions" comme si on allait chaque jour dans un bureau. Se lever tôt, prendre un petit déj, se saper comme jamais, se faire un planner millimétré.... Au risque de vous décevoir, ça fait surement "bien" à partager dans une story Insta mais je ne pense pas que ce soit ni nécessaire, ni le plus important. La réalité fait sans doute beaucoup moins de likes mais oui, on peut être efficace et concentré même en restant en jogging, en bossant depuis son lit ou en oubliant de déjeuner. Et même si on est pas plus productif, c'est juste votre droit le plus strict de travailler en pilou pilou sans maquillage ! L'avantage du télétravail, c'est que la seule personne susceptible de vous bouger et vous mettre la pression, c'est vous. Donc... travaillez comme vous êtes 😌


Bien sûr, il existe quelques astuces d’organisation pour relever ce challenge si vous êtes en télétravail depuis peu et pas vraiment familiarisé au concept, ou si vous souhaitez simplement travailler plus efficacement à la maison.

N’hésitez pas à les adapter à vos habitudes !




1. Avoir un bureau


Pas nécessairement une pièce entière (il n'y en a pas besoin, à moins que vous fassiez du e-commerce et que vous ayez votre stock chez vous), même si la possibilité d'avoir un endroit fermé rien qu'à vous est assez satisfaisant et motivant. Il s'agit surtout de s'octroyer un vrai espace de travail, idéalement un bureau, au pire un coin de table dans le salon. Mais il faut le définir, et dire "c'est mon petit espace réservé au boulot". Pour ma part, j'ai simplement pris 2 tréteaux et une planche d'OSB que j'ai posé dessus, une chaise à roulettes trouvée sur le bon coin et basta : j'ai mon coin bureau. J'y mets mon ordinateur, quelques carnets, des feuilles de brouillon et des stylos. Pas plus. Ce n'est pas un espace pour stocker ou entreposer, c'est simplement dédié au travail et par chance, il est séparé des pièces de vie de l'appartement, ce qui permet de cloisonner un peu les fonctions.


2. S'imposer des créneaux de travail


Pour moi, c'est vraiment compliqué, parce que j'ai plusieurs activités, et que je passe mon temps à passer d'une casquette à l'autre. Donc dès fois je vais avoir une journée hyper carrée, avec un rdv toutes les heures à mon agenda. Et parfois, comme en cette période de confinement / déconfinement, je n'ai rien à mon agenda et je m'organise librement pour d'autres activités. Je ne suis donc pas du tout un exemple à suivre, surtout que je ne suis pas du matin et que j'aime travailler le soir et la nuit... C'est aussi l'avantage du télétravail !


Pour autant, j'essaye de me forcer à m'imposer des tranches horaires pour travailler. Mais c'est réellement une chose difficile quand on reste à la maison toute la journée. C'est pourtant ce que je vous conseille de faire ! Beaucoup auront besoin de se créer un vrai rythme régulier de travail pour rester productif. Mais vous pouvez vous l'imposer aux horaires qui vous conviennent le mieux, car vous seul savez quand vous êtes le plus efficace et quand ce n'est vraiment plus la peine de vous demander quelque chose... Vous vous imposez votre propre rythme. Plus facile à dire qu'à faire !


3. Écrire ses tâches


C'est peut être purement personnel, mais j'en doute : j'ai un besoin d'écrire ce que je dois faire et ce que je fais. À côté de mon ordinateur, il y a toujours un bout de feuille et un stylo. Ce n'est pas que j'oublie si je n'écris pas, c'est plus que c'est une façon indispensable de s'organiser et de gérer mes tâches. Coucher sur le papier permet de mettre ses idées au clair, de les visualiser, de voir l'ampleur du travail à faire et de bien préparer sa journée (ou les jours à venir). Ça permet aussi de se rendre compte qu'il y a toujours quelque chose à faire, une ligne en bas de page que l'on avait oublié...


Si vous n'êtes pas à l'aise avec une "to do" papier, il est tout à fait possible de lister vos tâches en numérique, sur un fichier Word ou via une application d'organisation du travail (type teams ou trello). Dans tous les cas, c'est réellement du gain de temps et d'énergie dans votre organisation de travail à la maison.


4. Se créer une routine


Je sais ce que vous allez me dire : le but du télétravail, c'est quand même de casser la routine d'un "métro boulot dodo" donc quel est le sens de ce conseil ? Simplement, que la routine n'est pas une mauvaise chose, si elle est faite sur mesure par vous et pour vous. Une routine ce n'est pas forcément synonyme d'ennui, cela veut juste dire que de certaines de vos tâches sont régulières. Par exemple, je m'impose de publier 2 articles par semaine sur ce blog, le lundi et jeudi. Ensuite, je suis libre d'écrire ces articles quand je veux dans la semaine, quelque soit le rythme, et de planifier leur publication pour les jours prévus. Idem quand j'ouvre mon ordinateur, je fais toujours les mêmes tâches en premier (mails, réseaux sociaux, banque...), avant de passer ensuite au reste de ce que j'ai à faire.


Ce n'est pas trop contraignant et ça n'impose qu'un minimum de cadrage. De plus, ces routines que vous allez créer deviendrons rapidement des habitudes, et vous ne vous en rendrez même plus compte. Ce sont ces habitudes qui permettent de combattre la procrastination et la démotivation. Créez vous une routine personnelle, adaptée à votre activité et votre mode de travail, quitte à la modifier au fil du temps. N'oubliez pas que vous êtes libre de créer / trouver le fonctionnement qui convient pour trouver votre efficacité.


5. Voir des gens


Ce conseil peut apparaitre curieux quand on est un indépendant qui a volontairement choisi de travailler à domicile ou que l'on fasse du télétravail obligé à cause du confinement. Moi même je m'étonne à écrire ces mots car je suis une plutôt une "solopreneuse" (lire l'article : être entrepreneur, apprentissage ou vocation ?). J'apprécie le travail chez moi car j'apprécie la solitude que cela me procure. Pour moi, la distraction, c'est les autres, et il n'y a qu'en étant seule que je me sens vraiment concentrée. Pour preuve ce confinement que je n'ai même pas senti passer, tant ces 2 mois n'ont pas spécialement changé mes habitudes.


Et en même temps... 🙈 Beaucoup d'indépendants ou de nouveaux télétravailleurs ont comme premier réflexe de trouver un espace de coworking pour s'installer et ne pas être seuls, cherchent un café branché où se retrouvent des entrepreneurs, écument les afterwork pour raconter leur journée à quelqu'un, etc. Et c'est tant mieux ! C'est une grande chance de pouvoir accéder à ces lieux et ces réseaux, ils sont justement là pour ceux qui ont besoin de ce contact humain, de ce soutien moral. Par exemple, je suis membre de plusieurs groupes Facebook d'entrepreneuses / freelance / indépendantes : on partage nos idées, nos galères, nos conseils... c'est comme un open space en ligne.

Il serait dommage de se dire "le télétravail n'est pas fait pour moi car je n'aime pas la solitude" alors qu'il existe pleins de possibilités pour éviter cette sensation. Cela ne doit pas être un critère ni vous démotiver.



Travailler à la maison demande une bonne dose de motivation et de discipline personnelle… et quelques astuces d'organisation, que j'ai tenté de vous formuler de façon non exhaustive ! C'est bien à vous de définir ce qui vous convient et fonctionne avec votre activité et votre caractère. ✌️